Les films préssentis pour la programmation à venir.

Documentaire de Sandra Blondel, Pascal Hennequin - 1h40 - France - 2017

Face au sentiment d'impuissance que provoque l'extrême gravité du dérèglement climatique, quelques militants de l'organisation basque Bizi ! font un pari fou : construire en quelques années une mobilisation sans précédent en vue de la COP21 et lancer un grand mouvement non-violent pour le climat : Alternatiba. De Bayonne à Paris, sur des vélos multiplaces, coup de pédale après coup de pédale, en multipliant les villages des alternatives, de petites victoires en grandes mobilisations contre les multinationales des énergies fossiles et les banques qui les soutiennent, le film raconte les étapes de cette mobilisation. Irrintzina, c’est un cri d’alarme sur l'effondrement de notre monde mais c’est aussi un cri de joie poussé par des milliers de militants déterminés qui ont réalisé que si, ensemble, ils ne faisaient rien, personne ne le ferait à leur place. Tour Alternatiba, Action Non-Violente COP21, Faucheurs de chaises, blocage du sommet pétrolier… Le film d’une génération qui ne se résigne pas, qui crée et invente un avenir désirable où bataille écologiste et sociale rime avec plaisir et joie d’être ensemble. Soutenu par près de 1250 contributeurs, avec la participation d’une vingtaine de techniciens à travers toute la France.

Ciné-débat
en présence de Sandra Blondel, coréalisatrice du film
et des associations : Alternatiba Paris, Champigny en transition, Boucles de la Marne en Transition
ZeroWaste, la coopérative alimentaire Cabas, Amap(s) Choeur bio et Trait d’Oignon

Mercredi 13 décembre - 20h30
Réserver

Science fiction, Fantastique, Aventure, Action de Rian Johnson - 2h30 - U.S.A. - 2017
Avec Daisy Ridley, John Boyega, Oscar Isaac, Mark Hamill, Adam Driver

Les héros du Réveil de la force rejoignent les figures légendaires de la galaxie dans une aventure épique qui révèle des secrets ancestraux sur la Force et entraîne de surprenantes révélations sur le passé…

A partir du mercredi 13 décembre
Réserver

Thriller, Policier de Kenneth Branagh - 1h54 - U.S.A. - 2017
Avec Kenneth Branagh, Johnny Depp, Josh Gad, Derek Jacobi, Michelle Pfeiffer

Le luxe et le calme d’un voyage en Orient Express est soudainement bouleversé par un meurtre. Les 13 passagers sont tous suspects et le fameux détective Hercule Poirot se lance dans une course contre la montre pour identifier l’assassin, avant qu’il ne frappe à nouveau. D’après le célèbre roman d’Agatha Christie.

A partir du mercredi 13 décembre

Documentaire de Phil Grabsky - 1h25 - Grande-Bretagne - 2017

David Hockney, généralement considéré comme l’un des artistes britanniques les plus populaires, connaît un succès mondial grâce à ses expositions à Londres, New York, Paris et ailleurs qui attirent des millions de spectateurs. Devenu récemment octogénaire, Hockney ne semble pas avoir l’intention de lever le pied ni de perdre son audace légendaire. Ce film révèle des interviews intimes et inédites et se concentre sur deux expositions à succès ayant eu lieu en 2012 et 2016 à la Royal Academy of Arts Londres. Le réalisateur Phil Grabsky a bénéficié d’un accès privilégié pour célébrer sur grand écran ce génie créatif du XXIe siècle.

Expositions au cinéma
Jeudi 14 décembre - 14h00

Tarif unique : 10€
Cartes Royal Palace acceptées
Réserver

Documentaire, Biopic, Musical de Catherine Gund, Daresha Kyi - 1h30 - U.S.A. - 2017
Avec Chavela Vargas

De Frida Kahlo à Pedro Almodovar, artiste inspirante et inspirée, ce récit composé d’images rares révèle une femme à la vie iconoclaste et d'une modernité saisissante.
Figure de proue de la musique mexicaine Ranchera, CHAVELA VARGAS, restera à jamais empreinte de récits et de légendes. 
Chavela s'est elle vraiment glissée tard dans la nuit dans les chambres des maris pour leur voler leur femme?
S'est elle vraiment enfuie avec Ava Gardner au mariage de Elisabeth Taylor? 
Avant son retour triomphant en Espagne grâce au soutien et à l’admiration de Pedro Almodovar, elle avait arrêté de chanter pendant si longtemps que les gens avaient cru qu'elle était morte. 
Vêtue comme un homme, fumant et buvant comme un homme, portant un pistolet, CHAVELA n’a cessé d’affirmer sa liberté, sa singularité, son identité et sa passion pour la musique et les textes engagés.

Film du mardi - mardi 19 décembre

Drame, Biopic de Eric Barbier - France - 2017
Avec Pierre Niney, Charlotte Gainsbourg, Didier Bourdon, Jean-Pierre Darroussin, Finnegan Oldfield

De son enfance difficile en Pologne en passant par son adolescence sous le soleil de Nice, jusqu’à ses exploits d’aviateur en Afrique pendant la Seconde Guerre mondiale… Romain Gary a vécu une vie extraordinaire. Mais cet acharnement à vivre mille vies, à devenir un grand homme et un écrivain célèbre, c’est à Nina, sa mère, qu’il le doit. C’est l’amour fou de cette mère attachante et excentrique qui fera de lui un des romanciers majeurs du XXème siècle, à la vie pleine de rebondissements, de passions et de mystères. Mais cet amour maternel sans bornes sera aussi son fardeau pour la vie…

A partir du mercredi 20 décembre

Documentaire, Musical de Marie-Hélène Rebois - 1h19 - France - 2016

Trisha Brown a transformé la danse contemporaine : en défiant la loi de la gravité, elle lui a insufflé une extraordinaire fluidité, un déséquilibre inédit... Sa pièce Glacial Decoy entre au répertoire du Ballet de l’Opéra de Paris. Nous suivons le travail de transmission de Lisa Kraus et Carolyn Lucas auprès des danseuses de l’Opéra. Porté par l’enthousiasme et l‘énergie de Lisa et Carolyn, le film nous immerge dans le mouvement novateur et envoûtant de Trisha Brown.

Film du mardi - mardi 26 décembre

Drame de Laurent Cantet - 1h53 - France - 2017
Avec Marina Foïs, Matthieu Lucci, Warda Rammach, Issam Talbi, Florian Beaujean

La Ciotat, été 2016. Antoine a accepté de suivre un atelier d’écriture où quelques jeunes en insertion doivent écrire un roman noir avec l’aide d’Olivia, une romancière connue. Le travail d’écriture va faire resurgir le passé ouvrier de la ville, son chantier naval fermé depuis 25 ans, toute une nostalgie qui n'intéresse pas Antoine. Davantage connecté à l'anxiété du monde actuel, il va s’opposer rapidement au groupe et à Olivia, que la violence du jeune homme va alarmer autant que séduire.

Festival Télérama en janvier

Drame de Sönke Wortmann - 1h57 - Allemagne - 2003
Avec Louis Klamroth, Peter Lohmeyer, Paul Greco, Gotthard Lange, Peter Franke

Eté 1954, la Famille Lubanski, attend le retour du père, prisonnier de guerre en Union Soviétique. Depuis plus de 10 ans, Christa s'est occupée seule des enfants et Matthias, son fils de onze ans, a trouvé un père de substitution en Helmut Rahn, la star de l'équipe de football d'Essen. Quand l'équipe nationale allemande arrive en finale, Matthias veut absolument aller à Berne pour porter chance à son idole.

Soirée allemande
mardi 16 janvier - 20h30

Projection en présence de Hans Herth
administrateur de la Fédération des Associations Franco-Allemandes pour l'Europe
suivie d'un Apéritif convivial
avec dégustation de bières artisanales et galette des rois

tarif unique : 10€

Opera de Claus Guth - 2h35 - Italie - 2017
Avec Sonya Yoncheva, Aida Garifullina, Atalla Ayan, Artur Rucinski

Est-ce parce que Murger avait lui-même connu cette existence au cours de sa jeunesse ? Nul autre que lui ne sut décrire avec plus de justesse, dans ses Scènes de la vie de bohème, ces artistes fauchés, crève-la-faim, prêts à brûler un manuscrit contre un peu de feu mais qui rêvaient une autre vie à l’âge de la bourgeoisie matérialiste triomphante. En s’emparant de ces scènes, Puccini nous livre, à travers la relation du poète Rodolfo et de la fragile Mimi, une histoire d’amour bouleversante et quelques-unes de ses plus belles pages d’opéra. La mise en scène de cette nouvelle production est confiée à Claus Guth qui situe le drame dans un futur sans espoir où l’amour et l’art deviennent la dernière transcendance.

Opéra au cinéma
Tarif unique : 15€
Cartes Royal Palace acceptées

Vendredi 19 janvier - 19h00
Réserver

Lundi 22 janvier - 14h00
Réserver

Documentaire de Phil Grabsky - 1h27 - Grande-Bretagne - 2017

Phil Grabsky, réalisateur récompensé à plusieurs reprises, pose un regard neuf sur celui qui est sans conteste l’artiste le plus aimé au monde en utilisant les mots du peintre lui-même. Grâce à la lecture de plus de 2 500 lettres, Moi, Claude Monet révèle de nouvelles facettes de l’homme qui a donné naissance au mouvement impressionniste grâce à un tableau et qui fut certainement l’un des peintres les plus influents et renommés du XIXe et du début du XXe siècle.La vie de Monet est l’histoire fascinante d’un homme qui, derrière ses toiles éclatantes de lumière, souffrait de dépression, de solitude et songeait même au suicide. Néanmoins, à mesure qu’il développa son art et que son amour du jardinage donna lieu petit à petit au jardin majestueux de Giverny, son humour, sa perspicacité et son amour de la vie se révélèrent.Tourné à travers l’Europe, sur les lieux où il a peint, Moi, Claude Monet est une exploration filmique inédite et intime de certains des décors cultes les plus appréciés de l’art occidental.

Expositions au cinéma
Vendredi 09 février - 14h00

Tarif unique : 10€
Cartes Royal Palace acceptées

Divers de Manuel Legris - 2h20 - 2016

Inspiré par le poème épique de Lord Byron, Le Corsaire narre les aventures dans l'ancienne ville turque d'Andrinople du fougueux corsaire Conrad qui tombe amoureux de la belle Médora, pupille du marchand d'esclaves Lankedem et convoitée par le très puissant Pacha. Le Corsaire est un ballet classique qui multiplie les tableaux spectaculaires et féeriques. Objet de multiples versions, Le Corsaire est surtout devenu familier grâce à Jules Perrot puis à Marius Petipa et a acquis une célébrité mondiale au début des années 60 avec Margot Fonteyn et Rudolf Noureev qui rendront légendaire son fameux pas de deux. Il n’avait encore jamais été représenté dans son intégralité au Wiener Staatsoper avant que le directeur du ballet de l’Opéra de Vienne Manuel Legris n’entreprenne de redonner à cette œuvre une place à la hauteur de son importance dans l’histoire de la danse.

Opéras et ballets au cinéma
Jeudi 15 février - 14h00
Vendredi 16 février - 19h00

Tarif unique : 15€
Cartes Royal Palace acceptées

Documentaire de David Bickerstaff - 1h25 - Grande-Bretagne - 2017

Canaletto et l’art de Venise, un voyage en immersion dans la vie et l’art du célèbre peintre de Venise. Aucun artiste n’a su mieux capturer l’essence et le charme de cette ville que Giovanni Antonio Canal, plus connu sous le nom de Canaletto.
La remarquable collection regroupant plus de 200 tableaux, dessins et eaux-fortes nous permet de partir à la découverte du talent artistique de Canaletto, de ses contemporains et de la ville qu’il a su reproduire avec génie. Le film ouvre également les portes de deux résidences royales officielles, Buckingham Palace et le château de Windsor, pour nous en apprendre plus sur l’artiste et sur Joseph Smith, l’homme qui a fait découvrir Canaletto à la Grande-Bretagne.
Les spectateurs de cinéma embarqueront pour un Grand Tour du XXIe siècle, avec la visite des lieux populaires chez leurs homologues du XVIIIe siècle et immortalisés dans les paysages de Canaletto, du pont du Rialto à la place Saint-Marc, en passant par le Palazzo Ducale et la basilique des Saints Jean et Paul. Avec des curateurs de la Royal Trust Collection et les plus grands experts en histoire vénitienne pour guides, le film vous fera découvrir l’exposition dans les meilleures conditions et vous donnera la chance d’aller au plus près de Canaletto et de la ville qui l’inspirait.

Expositions au cinéma
Jeudi 22 mars - 14h00

Tarif unique : 10€
Cartes Royal Palace acceptées

Documentaire de Phil Grabsky - 1h25 - Grande-Bretagne - 2017

EXPOSITIONS SUR GRAND ÉCRAN a le plaisir de vous présenter l’une des expositions les plus attendues de l’année. Consacrée aux séries de portraits de Paul Cézanne, l’exposition a ouvert ses portes à Paris avant de partir à Londres et Washington. Aucun amateur de l’art du XXe siècle ne peut faire l’impasse sur le génie et l’importance de Paul Cézanne. Mêlant des interviews de curateurs d’expositions et d’experts de la National Portrait Gallery de Londres, du MoMA de New York, de la National Gallery of Art de Washington et du musée d’Orsay à Paris et des lettres de l’artiste lui-même, le film emmène les spectateurs au-delà de l’exposition, dans les lieux où Cézanne a vécu et travaillé, et met un coup de projecteur sur celui qui restait peut-être jusqu’à présent le moins connu des impressionnistes. Tourné à Paris, Londres, Washington et dans le sud de la France.

Expositions au cinéma
Jeudi 03 mai - 14h00

Tarif unique : 10€
Cartes Royal Palace acceptées

Divers de Clément Hervieu-Léger - 2h10 - France - 2018

L’histoire est celle d’un jeune Parisien à qui ses parents ont trouvé un bon parti, fille de comte, en province. Mais à son arrivée chez eux, le beau garçon – dont les codes parisiens sont à mille lieues des règles de bienséance en vigueur dans cette famille – refuse d’ouvrir son coeur à la charmante personne qui lui est destinée. Piquée, cette dernière décide de le corriger de son arrogance…« La notion de petit-maître peut nous sembler bien étrangère, mais ne connaissons-nous pas, nous aussi, de jeunes élégants et élégantes, aux manières affectées ou prétentieuses, pour qui la mode est le seul guide ? Si on le caricaturait un peu, c’est ce que l’on appellerait aujourd’hui un fashion addict. » À travers cette pièce de Marivaux dont la langue est toujours « aussi fine, juste et pleine d’humour », Clément Hervieu-Léger met ici le XVIIIe siècle en résonance avec notre époque…

Théatre au cinéma
Vendredi 04 mai - 19h00
Lundi 07 mai - 14h00

Tarif unique : 10€
Cartes Royal Palace acceptées

Opera de Terry Gilliam - 3h20 - France - 2015
Avec John Osborn, Mariangela Sicilia, Maurizio Muraro, Laurent Naouri, Orlin Anastassov

Orfèvre et sculpteur florentin, Benvenuto Cellini a vite joui d’une renommée dépassant les frontières de l’Italie. Son tempérament flamboyant, la conscience exacerbée qu’il a de son talent, la liberté d’esprit dont il fait preuve au plus près des puissants sont autant de traits qui inspirent Berlioz, lecteur de ses Mémoires. Jamais loin des intrigues, des cabales et des rixes, Cellini doit fondre une grande sculpture de Persée commandée par le souverain pontife. Il est aimé de Teresa, mais celle-ci est promise à Fieramosca, un artiste académique qui n’a pas eu la faveur de recevoir la commande papale. L’univers exubérant déployé par Terry Gilliam entraîne les protagonistes dans un monde tout à la fois délirant, jubilatoire, claustrophobique et mégalomane : l’embrasement d’une folie communicative.

Opéras et ballets au cinéma
Vendredi 25 mai - 19h00
Lundi 28 mai - 14h00

Tarif unique : 15€
Cartes Royal Palace acceptées

Documentaire de Phil Grabsky - 1h27 - Grande-Bretagne - 2017

Après avoir pris exemple sur des artistes français tels que Renoir et Monet, le mouvement impressionniste américain a tracé son propre sillon. Peints sur une période de 40 ans, ces tableaux dévoilent les États-Unis aussi bien comme nation que comme vivier créatif. L’histoire de ce courant est étroitement liée à l’amour des jardins et à la volonté de préserver la nature dans un pays en pleine urbanisation. Ce voyage envoûtant entre les ateliers, les jardins et des lieux célèbres aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et en France est un véritable régal pour les yeux.En 1886, le marchand d’art français Paul Durand-Ruel apporta une sélection de son immense collection de tableaux impressionnistes à New York et changea à jamais le cours de l’histoire de l’art américain. Les artistes américains se rendirent alors tous à Giverny, village du maître impressionniste Claude Monet, et embrassèrent la mode française en peignant à l’extérieur avec éclat et vitalité. Tandis que l’Europe rejetait les travaux de Monet, Degas et Renoir, les Américains les acclamèrent et créèrent leur propre style d’impressionnisme.La visite transformative de Durand-Ruel arrivait à point nommé. Tandis que les Etats-Unis fonçaient à toute vapeur vers l’âge industriel, des réformateurs urbains se battaient pour la création d’espaces verts publics, petits havres de beauté perdus parmi les cheminées et les tas de cendres. Ces jardins furent une source intarissable d’inspiration pour les artistes et de véritables oasis pour la classe moyenne grandissante, constituée de femmes de plus en plus indépendantes, qui raffolait des écrits des horticulteurs anglais Gertrude Jekyll et William Robinson. À la même période, les magazines à grand tirage, en plein essor, diffusaient l’idée que le jardinage était un moyen d’accéder au renouveau spirituel face au fléau industriel et que les artistes devaient travailler au cœur de la nature.Le Jardin d’artiste : l’impressionnisme américain présente l’exposition à succès The Artist’s Garden: American Impressionism and the Garden Movement, 1887–1920 qui a débuté à la Pennsylvania Academy of the Fine Arts avant de se terminer au Florence Griswold Museum, à Old Lyme, dans le Connecticut.

Expositions au cinéma
Jeudi 31 mai - 14h00

Tarif unique : 10€
Cartes Royal Palace acceptées

Opera de Stephen Lawless - 3h00 - France - 2018
Avec Aida Garifullina, Saimir Pirgu, Tara Erraught, David Alegret

L’histoire d’amour la plus célèbre de la littérature a été adaptée dans une version fidèle à la tragédie originale de Shakespeare par Charles Gounod, un des plus grands représentants du drame lyrique français. Roméo et Juliette est de retour sur les planches du Gran Teatre del Liceu après 32 ans d’absence. Cette coproduction avec l’Opéra de Santa Fe, dirigée par Josep Pons, met en vedette Saimir Pirgu et Aida Garifullina dans les rôles-titres. La mise en scène de Stephen Lawless inscrit l’action dans le contexte de la Guerre Civile aux Etats-Unis (1861-1865). Les amoureux évoluent dans un mausolée, telle une préfiguration qui conditionnera fatalement leur destin dès les prémices de leur histoire d’amour.

Opéras et ballets au cinéma
Vendredi 08 juin - 19h00
Lundi 11 juin - 14h00

Tarif unique : 15€
Cartes Royal Palace acceptées

Divers - 1h45 - 2018

Trois chorégraphes contemporains sont réunis pour ce programme et entraînent les danseurs de l’Opéra dans une nouvelle forme de modernité où les corps vibrent avec intensité. La Canadienne Crystal Pite revient avec The Seasons’ Canon, création éblouissante qui avait enthousiasmé le public du Palais Garnier la saison dernière. L’Espagnol Iván Pérez investit pour la première fois la scène de l’Opéra avec une création pour dix hommes. Pour clore cette soirée, l’Israélien Hofesh Shechter, régulièrement salué pour ses danses telluriques aux états de transe, offre une nouvelle version de sa pièce The Art of Not Looking Back.

Opéras et ballets au cinéma
Vendredi 29 juin
Lundi 02 juillet - 14h00

Tarif unique : 15€
Cartes Royal Palace acceptées

Opera de Ivo Van Hove - 2h10 - Russie - 2018
Avec Ildar Abdrazakov, Evdokia Malevskaya, Ruzan Mantashyan

Lorsqu’en 1824, Pouchkine entreprit avec Boris Godounov l’élaboration de son premier drame historique, il ne savait que trop à quel colosse il s’attaquait. C’est armé d’une lecture de Shakespeare qu’il se mesura au règne fulgurant du Tsar de toutes les Russies (1598-1605). De fait, il y a du Macbeth dans cette fable politique, où Boris voit ressurgir, sous la forme d’un imposteur, le spectre de l’enfant qu’il avait fait assassiner pour conquérir le trône. S’emparant de ce poème épique, Moussorgski compose une réflexion sur la solitude du pouvoir, un drame populaire dont le véritable protagoniste est le peuple russe, avec son lot de souffrances éternelles. Déjà, Pouchkine s’interrogeait : « Qu’est‑ce qu’une âme ? Une mélodie, peut‑être… » Ivo Van Hove, habitué des grandes fresques politiques, signe sa première mise en scène pour l’Opéra de Paris.

Opéras et ballets au cinéma
Vendredi 13 juillet - 19h00
Lundi 16 juillet - 14h00

Tarif unique : 15€
Cartes Royal Palace acceptées

Divers de Stéphane Braunschweig - 2h00 - France - 2018

Véritable tissu d'intrigues entre professionnels de la politique où se mélangent histoires intimes, amoureuses et familiales, cette tragédie est le récit d’une prise de pouvoir et la métamorphose d'un homme, Néron, en tyran….Avec cette pièce de Racine, maître de la tragédie classique, Stéphane Braunschweig revisite le passé à l’aune du présent : regard affûté qui renouvelle la lecture des textes pour nous les faire réentendre, respect absolu des mots et de l’auteur, vision de l’espace où se déploie le verbe.

Théatre au cinéma
Vendredi 27 juillet - 19h00
Lundi 30 juillet - 14h00

Tarif unique : 10€
Cartes Royal Palace acceptées